Quelle définition du naturel en parfumerie ? Quelle place pour la naturalité en compléments alimentaires ? Quelle perception de la naturalité et de l’impact des procédés pour les consommateurs dans l’agroalimentaire ?…

Ce sont autant de questions auxquelles nous avons apporté des éléments de réponses et cas concrets lors de nos derniers webinaires filières consacrés au concept de la Naturalité.

interview_bannière_naturinsight

Véritable point de rencontres et d’échanges en présence d’experts d’horizons divers et variés, ces webinaires filières* ont permis aux participants d’échanger sur ce concept de naturalité qui est de plus en plus présent dans nos principaux secteurs d’activité et pour lequel faire l’impasse n’est plus une option.

Ces diverses contributions et interventions nous ont permis de dégager des tendances de fond liées à la Naturalité.

Le suivi des allégations marketing et surtout leur progression sur les dernières années sont assez similaires pour les quatre grands secteurs industriels du pôle Innov’Alliance : Alimentation, Cosmétique, Ingrédients santé et compléments alimentaires, Parfums et arômes. Les catégories d’allégations liées au naturel, à l’éthique et aux régimes spéciaux sont très largement plébiscitées et en forte progression pour s’organiser selon une démarche tridimensionnelle.

La première dimension place le consommateur au centre de celle-ci à la recherche d’un produit personnalisé répondant à ses besoins spécifiques (régime alimentaire, fonctionnalité, produits sans ou à faible teneur, praticité) apportant du plaisir, souvent associé à la mise en place de rituels quotidiens. Ce produit ne sera pas seulement d’origine naturelle, potentiellement d’origine biologique, mais il devra également être dépourvu d’allergènes, de conservateurs ou tout autre additif …. Enfin ce produit devra véhiculer de fortes valeurs éthiques, allégations sujettes aux plus fortes croissances sur les dernières années, incluant notamment l’humain et les différentes démarches autour de l’emballage en termes de biodégradabilité, recyclabilité ou recharge.

L’ensemble des marchés de l’alimentation, des compléments alimentaires, de la cosmétique, ou des arômes – parfums, paraît donc subir la lame de fond de la naturalité qui désormais ne se résume pas à la simple utilisation de produits naturels. Accentuée par la crise sanitaire, la naturalité est aujourd’hui partout car elle rassure, synonyme de santé, d’environnement, d’écologie, de climat…. Allant au-delà de l’essence même du produit, la naturalité impose désormais aux entreprises de s’engager et d’aligner leur image sur ce concept et leurs produits mais également d’apporter les preuves scientifiques de leurs différentes allégations.

*Gardez une longueur d’avance grâce au suivi et à l’analyse des tendances réalisés par les experts de l’écosystème Innov’Alliance,

ne manquez pas nos prochains webinaires filières.